événement

Nuit Blanche 2016 à Paris : l’amour au coeur de la ville

L’événement s’articulera cette année autour d’une histoire de quête amoureuse, mettant en valeur le patrimoine de la capitale.

 

© Fabrice Hyber

© Fabrice Hyber

 

Samedi 1er octobre, l’art contemporain sera à l’honneur, à l’occasion de la Nuit Blanche. Pour sa nouvelle édition, la manifestation artistique populaire et festive organisée par la ville de Paris propose un parcours autour d’un conte, imaginé par l’écrivain Yannick Haenel dans une version contemporaine du roman du XVe siècle le Songe de Poliphile. Le lecteur-visiteur est ainsi invité à une quête enivrante à travers différents lieux de la ville, en embarquant notamment gratuitement à bord des Batobus.

Pierre Delavie, L'amour déborde, Conciergerie, Paris. Simulation du projet, Nuit Blanche 2016

Pierre Delavie, L’amour déborde, Conciergerie, Paris. Simulation du projet, Nuit Blanche 2016

 

Parmi les diverses installations et performances proposées ce soir-là, on vous conseille notamment de faire un tour du côté du Marais, à l’école Moussy, pour découvrir l’Extra Ball, sorte de flipper augmenté offrant une expérience graphique, sonore et sensorielle, où chaque boule lancée génère un événement inattendu, comme une allégorie du destin. On vous invite aussi à découvrir le gigantesque trompe-l’oeil de Pierre Delavie sur le pont menant vers l’île de la cité, ou encore l’installation lumineuse OX de Romain Tardy prenant en compte les fréquences, les variations et émotions sonores de la musique des DJ de We Love Art sur le pont des Invalides. Notre installation préférée: les cœurs imaginés par Estelle Delesalle et Jean-Marc Ferrari, débités par des bûcherons sur le Pont d’Arcole dans des troncs d’arbres avant d’être teints de rouge sang puis percés, sciés comme on broierait des sentiments. Les visiteurs sont invités à prendre un fragment de cœur martyrisé avant de rejoindre la passerelle Debilly pour soulager sa peine autour d’un atelier de réparation.

Estelle Delesalle et Jean-Marc Ferrari, De Amore - 2. L'Ermitage des consolations, 2016.

Estelle Delesalle et Jean-Marc Ferrari, De Amore – 2. L’Ermitage des consolations, 2016.

 

Informations pratiques:
Nuit Blanche

Votre avis compte !
  • J’ajoute
    dans ma To Do
  • J’ y suis allé,
    je valide
  • J’ y suis allé, je ne conseille pas
Rédigé par :
Aurélie Tournois
Aurélie Tournois Rédac au top

Telle une vraie fouine (en plus canon bien sûr, c'est une image), Aurélie est toujours à l'affût de lieux à la déco pointue où déguster un bon verre de vin rouge ou une nouvelle bière à ajouter à sa checklist. Passionnée de musique, curieuse, elle promène partout son appareil photo et parcourt la capitale à la recherche d'objets et accessoires mignons et tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>